Liens


liens_pourensavoirplus
.
Vous trouverez ci-dessous des liens vers les sites web susceptibles de vous donner un complément d’information :
.
.
Fondation pour l’école
.
La Fondation pour l’école, fondée en 2007, a pour objet de susciter un renouveau éducatif en France en concourant à l’essor d’établissements scolaires libres, ne bénéficiant pas, en l’état actuel du droit, du soutien financier direct de l’Etat.
.
.
Elisabeth Nuyts
.
Les recherches d’Elisabeth Nuyts, pédagogue de la parole, ont prouvé que la plupart des dysfonctionnements actuels sont liés à un apprentissage trop intuitif des fondamentaux : lecture, écriture, grammaire, calcul. Pour être conscientes, lecture et écriture doivent partir de l’élément, le b.a.ba pour la lecture, la forme des lettres pour l’écriture. Tous les apprentissages doivent être effectués en parlant, parce que c’est en parlant qu’on accède à la conscience. La conscience de ce qu’on voit, de ce qu’on fait, de ce qu’on ressent, de ce qu’on est. Sans parole effective ou intériorisée, on ne peut accéder à la réflexion. C’est ainsi qu’Elisabeth Nuyts a pu relier dyslexie et apprentissage global et silencieux chez certains enfants, par ailleurs très intelligents.
.
.
Méthode dite « de Singapour »
.
La « méthode de Singapour » – reconnue dans le monde entier et conforme aux programmes – permet aux élèves de s’approprier progressivement l’univers des mathématiques et du raisonnement. Chaque leçon part de notions très simples et très imagées pour aller vers les notions plus complexes. Les difficultés des élèves sont anticipées, quel que soit leur niveau et leur type d’intelligence et une large place est faite aux exercices et aux révisions pour consolider les connaissances. En effet, seul l’entraînement permet aux élèves d’acquérir une véritable familiarité avec les nombres.
.
.
Association Éducation Solidarité
.
La liberté des écoles hors-contrat a pour contrepartie une absence totale d’aide financière de l’Etat, ce qui, malgré leur mode de fonctionnement particulièrement économique, induit des frais de scolarité élevés auxquels peu de familles peuvent faire face sans de lourds sacrifices. Ceci est un obstacle de fait à leur expansion et à leur capacité d’accueillir davantage d’enfants de familles à revenus modestes. Ce constat est à l’origine de la création de l’Association Éducation – Solidarité, qui veut aider ces familles à exercer réellement cette liberté de choix.